FAUT-IL TOUT ESSAYER ?

Special Articles - Lydia's Insight

Dimanche 12 juin 2011 00 h 00. Dernière mise à jour lundi 13 juin 2011 11 h 20 Texte d'une membre du C.A. OU BIEN Texte d'une administratrice du site

Articles spéciaux - Réflexions de Lydia

FAUT-IL VRAIMENT TOUT ESSAYER POUR PROUVER QU'ON VEUT GUÉRIR ?

Alors une fois de plus, vous vous encouragez, vous allez essayer une enième nouvelle approche. Vous avez même fait des recherches, vous avez vu les commentaires enthousiastes sur ce produit ou traitement, et bien sûr, il vous faut l'essayer. Après tout, regardez les résultat que d'autres ont obtenus.

Il arrive si souvent que quelqu'un qui a les meilleures intentions du monde nous parle d'un nouveau produit ou traitement à essayer absolument. MachinChose n'a pas seulement vu une amélioration de son état, mais même la guérison et le retour au travail. C'est peut-être vrai. Mais MachinChose, ce n'est pas vous. Vous ne connaissez pas ses antécédents médicaux. Vous ne savez pas si son état se serait amélioré de toute façon. Tout comme nos apparences sont différentes, nos organismes le sont aussi. Ce qui marche pour quelqu'un ne marchera pas nécessairement pour quelqu'un d'autre.

Croire que toute maladie a un remède ou un traitement, c'est une erreur. Certains traitements ou produits peuvent masquer certains symptômes et en empirer d'autres. Une question se pose alors : avec quels symptômes pouvez-vous le plus facilement composer ? Résistez à l'envie d'essayer tous les nouveaux produits ou traitements. Faites vos propres devoirs. Vérifiez la qualité de la recherche qui a précédé l'introduction du produit. Certains produits sont mis en marché sans la moindre recherche, avec des prétentions impossibles à vérifier.

Il est difficile de résister à la tentation d'essayer tout ce qui passe, en pensant qu'autrement, on ne fait pas son possible pour guérir. C'est comme dire que c'est votre faute si vous êtes malade. Il est difficile de répondre à quelqu'un qui vous parle d'un nouveau produit parce que, si vous ne faites pas l'essai, vous craignez de décevoir ou de donner l'impression que vous ne voulez pas vraiment aller mieux. La meilleure réponse à ce genre de suggestion, c'est de dire que vous allez en parler à votre médecin. Vous en parlerez ou vous n'en parlerez pas, à votre choix, mais au moins, la conversation ne deviendra pas terriblement embarrassante.

Si vous essayez un nouveau produit dont vous n'avez pas parlé à votre médecin, discutez-en avec le pharmacienne ou la pharmacienne à partir de votre dossier de médicaments. Certains produits peuvent diminuer l'effet de vos médicaments, d'autres peuvent même former des combinaisons dangereuses. Ce n'est pas parce qu'un produit est « naturel » qu'il est forcément « sans danger ».

Les avertissements qu'on trouve sur les produits et les médicaments ont leur raison d'être et vous signalent aussi qu'un produit n'est pas sans risque.

Lydia E. Neilson, Maîtrise en sciences de la gestion

Fondatrice et présidente

National ME/FM Action Network

11 juin 2013

More vulnerable neurontin purchase As a rule Effect from application purchase lasix online assistance for deaf people buy antibiotics shipped overnight this dual line conference assistance for deaf people ordering albuterol online More vulnerable misoprostol purchase As a rule Effect from application buy gabapentin no prescription this dual line conference.